logo
O L T R
MOUVEMENT POUR UNE ORTHODOXIE LOCALE
DE TRADITION RUSSE en Europe occidentale
“ Nous avons transmis la foi, l’espoir et l’amour du Seigneur à nos jeunes et aux natifs d’Occident...
Mais nous ne pouvons vivre que parce que nos racines demeurent dans la Sainte Russie. ”

Documents

A l’origine de l’OLTR – l’appel historique adressé le 1er avril 2003 par le Primat de l’Eglise russe, Sa Sainteté Alexis II, Patriarche de Moscou et de toute la Russie aux évêques, membres du clergé et fidèles des paroisses de tradition russe en Europe Occidentale.
Voir également:

Réponse à Matveï

Préambule.

A la suite de ce receuil d'impressions sur le congrès de l'ACER-MJO consacré au concile de Moscou, Matvei – c’était le pseudonyme d'une personne qui avait réagi à ce receuill d’impressions - avait écrit un message. L'OLTR a jugé intéressant de publier ce commentaire de Matveï et la réponse que proposa Gueorguy. Ce débat eu lieu, en octobre-novembre 2008, sur ce site,aujourd'hui fermé.


Lire la suite...

Documents "retrouvés"

Recueil d’impressions

Recueil d'impressions

Le congrès de l'ACER-MJO consacré au Concile de Moscou de 1917-18

Préambule.
L'OLTR a décidé de mettre en ligne le texte "Recueil d'impressions" rédigé par Gueorguy après le congrès de l'ACER-MJO qui s'est tenu du 3 au 5 octobre 2008. Le thème de ce congrès était "Le concile de Moscou de 1917-18". L'OLTR comprend bien que ce texte n'est pas tout à fait récent mais il n'était plus disponible "en ligne" (le site sur lequel il était publié ne fonctionne plus). Le sujet est tout à fait d'actualité et l'OLTR estime très intéressant de proposer ce texte rédigé par l'un de ses membres.


Lire la suite...

Documents "retrouvés"

Editorial de Avril 2015 - Un nouvel ordre dans l'Archevêché

Un nouvel ordre dans l'Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe Occidentale (exarchat du patriarche de Constantinople)

Le désarroi qui se manifeste, actuellement, dans l'Archevêché est véritablement poignant.  Certains de ses membres ne comprennent pas ce qui leur advient sous l'autorité d'un nouvel Archevêque sévère, et perçu comme manifestant, à de nombreuses reprises, son caractère percutant. Le trouble est d'autant plus profond que l'Archevêque, apparemment soutenu par son Patriarche,  semble, aux yeux de ces membres interloqués, vouloir détruire tout le « capital » amassé par l'Archevêché au cours de son histoire et que l'on s'efforçait de protéger contre l'autoritarisme supposé du Patriarcat de Moscou.

Lire la suite...

Publications

Editorial de Février 2015 - La préservation de nos églises

La préservation de nos églises - le cas de l’église russe de Biarritz

Les malheurs de l’église de Biarritz illustrent bien l’inconvénient qu’il y a d’avoir deux diocèses s’affirmant comme « russes », en France ; l’un reconnaissant comme son primat le Patriarche de Moscou, et l’autre, celui de Constantinople. Et nous n’évoquerons, ici, que les aspects pratiques, sans nous attarder sur l’anomalie canonique de cette situation.

Lire la suite...

Publications

Souscription Crypte Lyon

Icone - texte LyonEglise orthodoxe Russe

Paroisse de la Protection de la Très Sainte Mère de Dieu

146 rue Sully 69006 LYON

dIOCESE DE cHERSONESE

Patriarcat de Moscou

 

Projet de restauration de la crypte (St-Joseph)

 

Lancement d’une souscription

 

Cette souscription a reçu la bénédiction de Mgr Nestor évêque du diocèse de Chersonèse.

 

Notre église, dénommée église de la Protection de la Très Sainte Mère de Dieu, est la première église orthodoxe russe créée à Lyon dès 1924 par la première vague de l’émigration russe à la suite de la révolution de 1917.

 

A sa création, en 1924, l’église se trouvait dans un immeuble très ancien situé au 13 rue de la Poulaillerie (Lyon 69002). Elle y restera 45 ans. La ville de Lyon déplacera ensuite deux fois la paroisse dans différents locaux.

Lire la suite...

Publications

In Memoriam Nicolas OSSORGUINE

n osorgineIn Memoriam Nicolas Ossorguine

" Je chanterai le Seigneur tant que je vivrai » (psaume 145)

Koliassia nous a quittés et il laisse, derrière lui, l'image d'un homme tout à fait exceptionnel. Durant la plus grande partie de sa vie, il a vécu quotidiennement tout le cycle des offices de la Sainte Eglise orthodoxe. On peut assister aux offices sans vraiment y participer. Lui, non seulement y participait, mais encore il les ordonnançait en tant que psalmiste de l'église Saint Serge. Cette familiarité avec les offices lui a permis d'en saisir toute la richesse accumulée dans les textes par des générations de moines qui les ont composés. Richesse qui découle aussi des règles qui régissent l'agencement de ces offices (l'ordo) où rien n'est dû au hasard mais tout découle de la Tradition de l'Eglise.

Lire la suite...

Publications

Editorial de Novembre 2014 - Les dix ans de l'OLTR

L’OLTR a annoncé son intention de marquer les dix ans de son existence par une prochaine table ronde. C’est, sans doute, le moment d’espérer que l’on comprendra mieux ses positions. Ce mouvement a, en effet, été voué aux gémonies par certains, non pas en raison des idées qu’il défendait, mais en raison des idées que l’on lui prêtait.

Lire la suite...

Documents

Editorial de Juin 2014 - Diabolisation

Nous vivons dans un monde où la diabolisation de « l’adversaire désigné » est devenue pratique courante, sinon règle générale. La diabolisation consiste à donner une forte connotation négative à « l’adversaire désigné » de façon à le faire apparaître comme « le mal » et ceux qui le combattent apparaissent, du même coup, comme les défenseurs du bien. La diabolisation s’obtient par divers moyens comme l’amalgame, les accusations mensongères ou pour le moins non vérifiées, la calomnie etc.

 

Lire la suite...

Publications

Editorial de Mai 2014 - Foi en l'Eglise!

Il y a une manière de voir l’Eglise du Christ comme une institution humaine plongée dans des intrigues de pouvoir ou d’argent. C’est, en général, la manière qu’adoptent les personnes extérieures à l’Eglise et particulièrement celles qui, dans les medias non religieux, sont chargées de commenter l’actualité religieuse.

Lire la suite...

Publications

Interview de Soljénitsyne au Spiegel

Il s'agit du dernier interview qu'accorda Alexandre Soljénitsyne à la presse. L'intéret de ce document est immense, tant il est d'actualité.

-----

08 août 2007

Interview d'Alexandre Soljenitsyne dans le Spiegel

Voici la traduction complète en français de l'interview accordée par Alexandre Soljenitsyne au Spiegel le mois dernier.

La version russe de l'interview, à partir de laquelle je l'ai traduit, est disponible sur le site du magazine russe Profil, qui l'a publiée dans son numéro du 23 juillet dernier.

Les traductions allemande et anglaise de l'interview sont visibles sur le site du Spiegel.

Les intertitres et les illustrations ne font pas partie de la version originale de l'interview.

Interview réalisée par Christian Neef et Matthias Schepp.

Spiegel : Alexandre Issaevitch ! Nous vous avons surpris au travail. Alors que vous avez quatre vingt huit ans, le sentiment que vous devez, que vous êtes obligés de travailler, ne vous a pas quitté, bien que votre santé ne vous permette plus de vous déplacer librement dans votre maison. Où puisez-vous cette force ?

Soljenitsyne : J’avais un ressort en moi-même, depuis la naissance. Mais je me suis voué au travail avec plaisir. Au travail et au combat.

Spiegel : Nous voyons rien qu’ici quatre bureaux. Dans votre nouveau livre, qui sort en septembre en Allemagne, vous vous souvenez que vous écriviez même lors de vos promenades dans les bois.

Soljenitsyne : Lorsque j’étais en camp, j’écrivais même sur la pierre. J’écrivais au crayon de papier sur un bout de papier, puis j’apprenais et je jetais le papier.

Spiegel : Et cette force ne vous a pas quitté, même dans les moments les plus désespérés ?

Soljenitsyne : Oui, on peut penser : ça finira comme ça finira. Ce qui sera, sera. Et finalement, il en est sorti quelque chose qui valait la peine.

Lire la suite...

Documents "retrouvés"

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience sur notre site web et particulièrement pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.