logo
O L T R
MOUVEMENT POUR UNE ORTHODOXIE LOCALE
DE TRADITION RUSSE en Europe occidentale
“ Nous avons transmis la foi, l’espoir et l’amour du Seigneur à nos jeunes et aux natifs d’Occident...
Mais nous ne pouvons vivre que parce que nos racines demeurent dans la Sainte Russie. ”

Publications

 Dans cette tribune, nous publions les réflexions, contributions, lettres ouvertes, courriers, réactions «sur le vif» des membres de l’OLTR ou les documents que l’OLTR a choisi de porter de tous ceux qui seraient interessés par le débat suscité par l’OLTR.

Le point de vue des auteurs peut ne pas correspondre à celui de l’OLTR.

Editorial de Novembre 2013 - Nouveaux horizons

MgrGabriel-2L’Archevêque Gabriel nous a quittés. Un hommage émouvant lui a été rendu par le Métropolite Emmanuel dans son oraison funèbre. Nous ne pouvons que nous associer à cet hommage.

Au même moment, l’assemblée générale extraordinaire de l’archevêché s’est tenue. Elle ne s’est pas déroulée comme prévu, ce qui fut un choc pour beaucoup. Il est encore trop tôt pour commenter ces événements, mais l’on peut déjà deviner certaines orientations.

Lire la suite...

Lettre ouverte aux Candidats

Lettre aux archimandrites Syméon Cossec, Job Getcha, Grigorios Papathomas.

Très révérends Pères,

Vous avez accepté d’être candidats à l’élection de l’évêque dirigeant de l’Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale, placé sous l’omophore du patriarche de Constantinople.

Après avoir reçu l’accord de Mgr Emmanuel pour ce faire, nous voudrions partager avec vous les questions qui préoccupent un certain nombre de fidèles de cet Archevêché en vous demandant quelles réponses, ou ébauches de réponses, vous pourriez apporter.

Lire la suite...

Editorial d'Octobre 2013 - L'Eglise et l'Etat

Ainsi que l’a fort bien expliqué Anton KartachevAnton Kartachev, dans un article publié en 1932[1], l’Etat peut être de nature très variée. Il peut être bienveillant vis à vis de l’Eglise, indifférent, persécuteur ; il peut être démocratique, monarchique, oligarchique, dictatorial.  Enfin, il peut être légitime à nos yeux, ou illégitime. L’Eglise, elle, est immuable, toujours la même. Elle ne choisit pas le pouvoir civil de l’Etat, mais s’en accommode, le respecte et prie pour lui car tout pouvoir vient d’en haut. Parfois, elle collabore avec lui sur des points précis concernant son statut ou sa vie juridique, ou encore ses activités de bienfaisance. Parfois, elle tente de se défendre contre lui, quand il est persécuteur, mais jamais, elle ne le fait par des moyens politiques.

Lire la suite...

Editorial de Septembre 2013 - Quel avenir pour l'Archevêché ?

La crise que traverse l’Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale s’avère de plus en plus féconde. En effet, les fidèles s’aperçoivent, peu à peu, que le véritable problème sous- jacent à cette crise n’est pas tant le choix des candidats à la succession de l’archevêque démissionnaire, que la place de cette entité ecclésiale dans l’Eglise. Pétris de théologie de l’Eucharistie, les fidèles sont persuadés que, chaque fois qu’ils célèbrent la liturgie eucharistique en commun, ils « sont » l’Eglise. Et, ils ont parfaitement raison de penser cela. Mais, il faut aussi avoir conscience qu’il existe des liturgies célébrées par des clercs schismatiques, voire hérétiques. Pour être dans l’Eglise, il faut donc, que la liturgie célébrée le soit en communion avec toute l’Eglise et cette communion passe par l’épiscopat. Les évêques sont responsables les uns des autres et attestent l’orthodoxie, l’appartenance à l’Eglise de chacun d’entre eux.

Lire la suite...

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience sur notre site web et particulièrement pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.