logo
O L T R
MOUVEMENT POUR UNE ORTHODOXIE LOCALE
DE TRADITION RUSSE en Europe occidentale
“ Nous avons transmis la foi, l’espoir et l’amour du Seigneur à nos jeunes et aux natifs d’Occident...
Mais nous ne pouvons vivre que parce que nos racines demeurent dans la Sainte Russie. ”

Chroniques

 Retrouvez ici un fil de tous les articles publiés sur ce site :

 

Lettre ouverte aux Candidats

Lettre aux archimandrites Syméon Cossec, Job Getcha, Grigorios Papathomas.

Très révérends Pères,

Vous avez accepté d’être candidats à l’élection de l’évêque dirigeant de l’Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale, placé sous l’omophore du patriarche de Constantinople.

Après avoir reçu l’accord de Mgr Emmanuel pour ce faire, nous voudrions partager avec vous les questions qui préoccupent un certain nombre de fidèles de cet Archevêché en vous demandant quelles réponses, ou ébauches de réponses, vous pourriez apporter.

Lire la suite...

Publications

Editorial d'Octobre 2013 - L'Eglise et l'Etat

Ainsi que l’a fort bien expliqué Anton KartachevAnton Kartachev, dans un article publié en 1932[1], l’Etat peut être de nature très variée. Il peut être bienveillant vis à vis de l’Eglise, indifférent, persécuteur ; il peut être démocratique, monarchique, oligarchique, dictatorial.  Enfin, il peut être légitime à nos yeux, ou illégitime. L’Eglise, elle, est immuable, toujours la même. Elle ne choisit pas le pouvoir civil de l’Etat, mais s’en accommode, le respecte et prie pour lui car tout pouvoir vient d’en haut. Parfois, elle collabore avec lui sur des points précis concernant son statut ou sa vie juridique, ou encore ses activités de bienfaisance. Parfois, elle tente de se défendre contre lui, quand il est persécuteur, mais jamais, elle ne le fait par des moyens politiques.

Lire la suite...

Publications

Editorial de Septembre 2013 - Quel avenir pour l'Archevêché ?

La crise que traverse l’Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale s’avère de plus en plus féconde. En effet, les fidèles s’aperçoivent, peu à peu, que le véritable problème sous- jacent à cette crise n’est pas tant le choix des candidats à la succession de l’archevêque démissionnaire, que la place de cette entité ecclésiale dans l’Eglise. Pétris de théologie de l’Eucharistie, les fidèles sont persuadés que, chaque fois qu’ils célèbrent la liturgie eucharistique en commun, ils « sont » l’Eglise. Et, ils ont parfaitement raison de penser cela. Mais, il faut aussi avoir conscience qu’il existe des liturgies célébrées par des clercs schismatiques, voire hérétiques. Pour être dans l’Eglise, il faut donc, que la liturgie célébrée le soit en communion avec toute l’Eglise et cette communion passe par l’épiscopat. Les évêques sont responsables les uns des autres et attestent l’orthodoxie, l’appartenance à l’Eglise de chacun d’entre eux.

Lire la suite...

Publications

Editorial de Juillet 2013 - Des statuts arrangés

Une inquiétude, de plus en plus palpable, se développe au sein de l’Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale, à mesure qu’il devient toujours plus patent que les vues du patriarcat de Constantinople ne coïncident, nullement, avec la représentation de son avenir qu’imaginent les dirigeants actuels de ce diocèse.

 Présentement, l’attention se focalise(*) sur une disposition des statuts, qui stipule que les candidats à la fonction d’évêque dirigeant de l’archevêché doivent avoir appartenu à cette structure, au moins depuis 5 ans.

Lire la suite...

Publications

Editorial de Juin 2013 - Temps de Crise

La crise que connait actuellement l’Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale concerne, évidemment, toute l’Eglise orthodoxe dans nos pays et, particulièrement, celle de tradition russe. Ce temps de crise est un temps propice à la réflexion et à un retour sur nous-mêmes.

Beaucoup d’entre nous manifestent un certain étonnement et se demandent pourquoi il n’a pas été possible d’élire simplement un successeur à l'archevêque, comme on l’a fait dans le passé.

On sent même une certaine interrogation sur l’attitude du Patriarcat de Constantinople.

Phanar - Eglise St Georges

Lire la suite...

Publications

Office solennel - Archiprêtre Nicolas Rehbinder

ON-1 Liturgie  ON2 Messages

Office solennel en l’honneur du 30 anniversaire de l’ordination de l’archiprêtre Nicolas Rehbinder

Le site du diocèse de Chersonèse (en version russe) et le blog "Parlons d'Orthodoxie" (en français) proposent un témoignage relatant l'Office solennel en l’honneur du 30 anniversaire de l’ordination de l’archiprêtre Nicolas Rehbinder.

L'OLTR adresse ses félicitations au père Nicolas et, pour marquer cet événement, propose de partager cet événement en rendant disponible quelques enregistrements sonores mis à sa disposition.

On entendra ainsi:

Lire la suite...

Publications

Droit canonique et droit civil

Eviter la confusion entre le droit canonique et le droit civil

Les événements récents liés à la succession de Mgr Gabriel à la tête de l'Archevêché des paroisses orthodoxes russes en Europe occidentale montrent qu'il y a parfois confusion dans les règles applicables à telle ou telle situation car elles sont de nature très différente.

Il y a d'abord les statuts de l'Archevêché, qui lui confèrent la personnalité juridique. Il s'agit des règles qui ont été choisies pour le fonctionnement de l'Archevêché, sur les plans interne comme externe. Elles sont issues du droit civil français et, plus particulièrement, du droit des associations.

Les statuts de l'Archevêché s'efforcent, dans la mesure du possible, de rendre  les règles de l'Eglise (le droit canonique) compatibles  avec le droit civil. Par exemple, le président de l'association n'est pas élu, contrairement à l'habitude, mais se trouve être l'évêque dirigeant du diocèse.  Ce dernier doit donc faire fonctionner l'association selon le droit civil, en respectant  certaines  modalités dont il est responsable devant les membres de l'association.   Mais il dirige aussi son diocèse suivant d'autres modalités, celles du droit canon, dont il n'est responsable que devant ses pairs (les autres évêques) et, surtout, devant Dieu.

LIRE LA SUITE

Publications

Déclaration de l'OLTR

Déclaration de l’OLTR sur les difficultés actuelles de l’Archevêché

Les nuages qui s’amoncelaient au-dessus de l’Archevêché ont fini par éclater en orage, à l’occasion du départ de Monseigneur Gabriel. Il est très important que chacun comprenne ce que nous vivons pour se faire une opinion, en connaissance de cause.

Ce que l’on appelle, actuellement, l’Archevêché est un diocèse de l’Eglise russe, créé par le patriarche Tikhon, au début des années 1920, pour répondre aux besoins des nombreux Russes contraints d’émigrer après la révolution. Ce diocèse fut amené à rompre, provisoirement, avec le Patriarcat de Moscou, à l’époque captif du pouvoir soviétique persécuteur de la foi. Pour ne pas rester isolé, il demanda, et obtint, la protection canonique du Patriarcat de Constantinople. Cette situation, avec quelques avatars, dura en l’état, jusqu’à la fin des années 1990.

 A cette époque, le pouvoir antireligieux en Russie s’effondra et l’Eglise recouvra la liberté dont elle était privée depuis de nombreuses années. Après une période d’observation et avec la bénédiction du Patriarcat de Constantinople, Monseigneur Serge (Konovaloff) entama un rapprochement avec le Patriarcat de Moscou qui fut brusquement stoppé après son décès. Son successeur, sous l’influence du conseil actuel de l’Archevêché, exprima un fort désamour envers l’Eglise russe et refusa de considérer la proposition de création d’une métropole autonome, canoniquement rattachée au Patriarcat de Moscou, que présenta, en son temps, Sa Sainteté Alexis II, prédécesseur du patriarche actuel. Depuis, de fortes tensions ont vu le jour dans l’Archevêché. Les partisans d’une étude plus approfondie de cette proposition furent soigneusement écartés du conseil de l’Archevêché et des conseils de paroisse.

Lire la suite...

Communiqués

Annonce

logo

Pour trouver les dernières publications de l'OLTR
Cliquer, ci dessous

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience sur notre site web et particulièrement pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.